Nos champs d’action

Les différents domaines d'expertise d'ADAF Cameroun

Domaines d’expertise

  • 1/6

    Microfinance

    ADAF assure la promotion et le développement institutionnel des micro banques MC2 et MUFFA à travers :

    • la formation ;
    • l’assistance comptable et informatique (Système d’Information et Gestion : S.I.G.) ;
    • les contrôles et audits ;
    • l’appui à l’élaboration des procédures de gestion, des politiques de crédit et de gestion des ressources humaines ;
    • l’appui à la recherche et au développement des projets ;
    • etc.

    ADAF assure enfin le Secrétariat Exécutif de l’Association des MC2 et MUFFA (AMC2) depuis 2003.

  • 2/6

    Agriculture

    Dans le domaine de l’agriculture, ADAF :

    • assure la formation et l’encadrement des agriculteurs et des éleveurs au niveau de la FEBO (Ferme Ecole de Boukué) à Baham ;
    • offre une assistance technique pour le financement des activités agropastorales et collabore dans ce sens avec le MINADER, dans l’exécution du Projet d’Appui aux Etablissements de Microfinance de Développement MC2/ MUFFA (PAD - MC2/MUFFA);
    • accompagne les populations et les MC2 dans la mise en place des coopératives de producteurs et la promotion de l’agriculture contractuelle ;
    • etc.
  • 3/6

    Recherche et consulting

    ADAF mène des recherches et offre des services de consultation dans les domaines suivants :.

    • recherches et études sur la microfinance, la microassurance et les questions de développement;
    • études de faisabilité/business plan, études d’impact;
    • développement des produits et services innovants;
    • identification, analyse et évaluation des projets;
    • audit des Institutions de Microfinance et des organismes de développement;
    • appui-conseil dans le domaine de la gestion;
    • étude dans le domaine de la microassurance et appui à la mise en place des Mutuelles de santé;
    • étude et mise en place des coopératives de producteurs;
    • etc.
  • 4/6

    Social

    ADAF mène des actions sociales et humanitaires essentiellement dans les domaines de :

    • la santé (construction et équipement des centres de santé et promotion des Mutuelles de santé autour des MC2) ;
    • l’appui à l’éducation des jeunes ;
    • l’appui aux populations très défavorisées ;
    • la promotion des activités féminines ;
    • la promotion et de la préservation du patrimoine culturel et des langues nationales ;
    • etc.
  • 5/6

    Technologie

    Dans les domaines des technologies, ADAF appuie :.

    • la recherche, les études et la formation des jeunes dans les métiers du bois (ADAF Bois) situés à Soa près de Yaoundé
    • la formation des jeunes dans le domaine de la gestion, des sciences, des technologies en partenariat avec divers Centres de recherche et Universités à l’instar de PK Fokam Institute of Excellence, partenaire de la Southern Polytechnic State University of Marietta, Georgia (SPSU) - USA et la Henan University of Science and Technology China.
    • etc.
  • 6/6

    Communication

    Sur le plan de la communication, ADAF:.

    • publie le magazine Le Défi du Pauvre, spécialisé en microfinance, micro entreprise et développement ;
    • apporte un appui-conseil aux institutions dans le domaine de la communication et de la conception des supports de communication et de publicité ;
    • gère les sites Internet, à l’instar de celui d’ADAF
Photos de bénéficiaires des mutuelles de microfinance soutenues par ADAF Cameroun

Quelques actions phares

  • 1/5

    MC2

    Les MC2 sont des micro banques de développement rural, créées et gérées par les populations de la zone d’implantation avec l’assistance technique d’ADAF et sous le parrainage d’Afriland First Bank.

    La première MC2 a vu le jour en 1992. Au 31 octobre 2018, 123 unités sont opérationnelles et reparties sur l’ensemble du territoire national. Elles touchent aujourd’hui plus de 1,2 million de personnes directement et indirectement à travers groupes et associations. Plusieurs autres unités (une trentaine) sont en cours de création.

  • 2/5

    MUFFA

    La MUFFA Cameroun est un Etablissement de Microfinance de 1ère catégorie dont l’objectif est d’offrir des services financiers aux femmes à faibles revenus et à celles du secteur informel des villes et des zones péri-urbaines. Créée à l’initiative de la WINC (Women Investment Club), elle est gérée par les femmes et bénéficie de l’assistance technique d’ADAF et du parrainage d’Afriland First Bank.

    La MUFFA qui a vu le jour en 1998 à Yaoundé est aujourd’hui un réseau constitué d’un organe central (MUFFA Cameroun) et de 7 unités opérationnelles dont 4 unités de base à Yaoundé, Douala, Bafoussam et Buea ; et 3 guichets dont 2 à Yaoundé (Biyem-Assi et Emombo) et 1 à Douala (Bonabéri). Au 31 octobre 2018, le réseau MUFFA touche plus de 40 000 personnes directement et indirectement à travers groupes et associations. En perspective, il y a l’ouverture de l’unité de base MUFFA Tiko.

  • 3/5

    MIT FUND (Micro Trust Fund)

    MIT FUND est un fonds de capital risque pour micro projets et petites entreprises développé avec le concours d’ADAF pour réponde aux besoins de financement du haut de bilan. MIT FUND bénéficie également de l’appui de partenaires tels qu’Afriland First Bank, CORDAID, GTZ, etc.

    Depuis sa création en 2000, MIT FUND a financé plus de 400 microentrepreneurs.

  • 4/5

    Mutuelles de Santé / Microassurance

    Depuis 2006, ADAF s’est engagée dans les actions pour faciliter l’accès des populations aux soins de santé de qualité et à moindre coût. Dans ce sens, elle a lancé avec les MC2 :

    • Des mutuelles de santé dans leurs zones d’implantation (Menoua et Moungo) ;
    • Des produits de microassurance santé à base communautaire à l’instar de « l’Epargne Microcrédit Santé » au sein des MC2.
  • 5/5

    Coopératives de producteurs

    ADAF a entrepris une structuration du monde rural en amenant les paysans avec le concours des MC2 à s’organiser en coopératives et associations des producteurs. Ces coopératives facilitent :

    • L’accès au financement à travers le mécanisme de crédit de groupe ;
    • L’accès aux équipements et input agricoles (engrais, provendes, etc.)
    • La commercialisation des produits agricoles.

    Une vingtaine de coopératives a déjà vu le jour dans les zones d’implantation des MC2.