MC² de Loum: Vecteur de développement du Moungo

Mois : Septembre

Année : 2017

Prix : 1000 FCFA

Dossier

Modèle MC² : Croissance continue des principaux indicateurs

Avec un total bilan de plus de 56,2 milliards, les 116 unités du modèle MC² opérationnelles au Cameroun au 31/12/2016 pèsent près de 10 milliards de fonds patrimoniaux nets, totalisent un cumul de crédits octroyés de plus de 187,2 milliards FCFA.

Depuis la création de la première MC² en 1992, le mouvement est en perpétuelle croissance comme l’attestent ses principaux indicateurs qui s’améliorent d’année en année. Une tendance qui se confirme également avec les données chiffrées consolidées au 31/12/2016 qui sont en nette progression par rapport à leurs niveaux au 31/12/2015. Le nombre d’unités MC² et MUFFA est passé de 110 à 116, soit 6 nouvelles unités créées en 2016. Ces dernières dans leurs activités permettent de toucher plus de 1,2 million de personnes contre 1,1 million un an auparavant. Les fonds patrimoniaux nets du réseau ont connu une légère progression, passant de 9,2 milliards en 2015 à 9,4 à fin 2016. Le capital a connu un accroissement de 7,6%, passant de 5,2 milliards à 5,6 milliards FCFA. Le total des dépôts collectés est en hausse de 4,1% et se chiffre à 44,2 milliards FCFA, pour un encours de crédit de 18,4 milliards FCFA, en augmentation de 7,1%. Le total de bilan est passé de 53,8 milliards FCFA à 56,2 milliards FCFA, soit un accroissement de 4,4%. Le nombre cumulé de crédits octroyés depuis 1992 (date de création de la première MC²) est de plus de 364 337 (en hausse de 17%) pour un montant global de 187,2 milliards FCFA, soit 16,7% de mieux par rapport à 2015. De la ventilation par secteur d’activité, il ressort que le commerce vient en première position avec 32% du nombre des crédits octroyés par les structures du modèle MC², suivi des crédits sociaux (27%) et en troisième position, les crédits agropastoraux (16%). En montant, le social représente 8% du cumul contre 38% pour le commerce et 17% pour le secteur agropastoral. S’agissant de la répartition par tranche de montant au 31/12/2016, les crédits inférieurs à 500 000 représentent 81,7% du nombre des crédits octroyés depuis 1992, soit 55,9% pour les crédits inférieurs à 100 000 et 25,8% pour les crédits compris entre 100 000 et 500 000. Les principales normes prudentielles sont respectées par la grande majorité des institutions. Pour le réseau, le ratio de couverture des risques est de 54,6% (norme : ≥ 10%), le ratio de liquidité est de 210,9% (norme : ≥ 100%), le ratio de couverture des immobilisations est de 127,9% (norme : ≥ 100%), le taux de couverture de créances difficiles par les provisions est de 100,4% (norme : 100%). En plus de garantir un service financier proche et adapté aux plus pauvres, la mission des MC² s’insère dans un processus de développement qui se veut avant tout inclusif.

Dubois Elie Kemgang

Rédacteur en Chef

Contenu